Informations

Le premier bébé est né sans le gène du cancer du sein

Le premier bébé est né sans le gène du cancer du sein


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Savez-vous ce que cela peut signifier pour une femme qui a 80 pour cent de chances de souffrir d'un cancer du sein de pouvoir donner naissance à un bébé sans le gène de cette maladie? Grâce aux techniques de sélection des embryons, fin 2010 est né à Barcelone, le Le premier bébé espagnol sans cancer sans le gène BCRA1, l'un de ceux qui cause cette maladie. Je me mets à la place de cette mère et des larmes de joie et d'émotion me viennent aux yeux.

La mère de l'enfant, porteuse de l'altération génétique, avait des antécédents familiaux directs et indirects de ce type de cancer ainsi que de l'ovaire et, pour cette raison, a décidé de recourir à Le diagnostic génétique préimplantatoire (DGP) lorsqu'elle a envisagé d'avoir son premier bébé. La Commission nationale de procréation assistée lui a donné son feu vert en avril 2009.

Le bébé, qui est un garçon, est né fin 2010, selon la technique habituelle utilisée pour faire le diagnostic préimplantatoire. Les experts ont obtenu de la femme plusieurs ovules et les ont fécondés, par la procédure in vitro, avec le sperme de son partenaire. Au total, cinq embryons ont été obtenus, dont trois exempts du gène. Deux ont été transférés à la patiente et l'une d'entre elles a fini en grossesse.

L'autre embryon exempt de la charge génétique sélectionnée a été soumis à techniques de congélation. C'est lui premier cas en Espagne dans laquelle un nouveau-né a été libéré de cette mutation, ce qui augmente le risque de cancer du sein grâce à des techniques de diagnostic d'implantation, bien que plusieurs grossesses réussies aient déjà été réalisées dans le monde, un total de sept.

Parmi ces cas se trouve celui du Royaume-Uni, obtenu en janvier 2009. La mère, porteuse du même gène altéré (BRCA1), a donné naissance à une fille en bonne santé. Une autre bonne nouvelle est que Le cancer du sein n'est pas le seul cancer héréditaire dont les enfants du futur pourront bénéficier. Dans cette liste, ils peuvent également être le cancer du côlon, le cancer de la thyroïde, la neurofibromatose, qui est une maladie génétique du système nerveux qui provoque la croissance de tumeurs dans les nerfs, la sclérose tubéreuse et l'anémie de Fanconi.

Dans le cas de cancer héréditaire, représentant 5% du total, les spécialistes prennent en compte dommages sociaux et psychologiques qui produit la maladie dans l'environnement familial. Pour un couple qui a souffert de cette maladie dans sa famille, savoir qu'un de ses membres a une très forte prédisposition à la transmettre à ses enfants est un coup très dur. L'effet préventif obtenu par la science, empêche un autre cas de cancer d'apparaître dans la famille et cette avancée ouvre une nouvelle porte à l'espoir dans leur vie.

Marisol Nouveau.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Le premier bébé est né sans le gène du cancer du sein, dans la catégorie Nouveau-né sur place.


Vidéo: Prévention des cancers en médecine chinoise, par Jean PELISSIER (Mai 2022).